top of page
  • Photo du rédacteurRenaud

Nettoyer ses disques vinyles: un vinyle c'est quoi, pourquoi et comment le nettoyer efficacement ?


Le Monde Audiophile possède de nombreuses typologies d'écoute: - le streaming, via les plateformes Qobuz, Tidal, Roon, Deezer, Spotify... - le CD et toutes ses déclinaisons (CD, SACD, HDCD, K2HD, XRCD, BluRay Audio...), qui se lit sur des appareils spécifiques (lecteurs CD, lecteurs SACD, drive, platines BluRay..) - les bandes magnétiques, qui se lisent sur des magnétophones à bande, - les cassettes, via des lecteurs K7, - la radio via un tuner,

... - et le vinyle !

DELTA AUDIO - disque vinyle


Le disque vinyle, le LP, la galette noire, le micro-sillon... il existe de nombreuses manières de parler d'un disque vinyle, et il existe encore plus de manières de nettoyer ces précieux enregistrements.


Commençons par le commencement, et ouvrons une courte page d'Histoire.




Un disque vinyle, c'est quoi ?


Avant le disque vinyle tel que nous le connaissons existait le gramophone, et avant le gramophone existait le phonographe (inventé par Thomas Edison, à qui l'on doit également le tube !)


Nous passerons sur le phonographe et ouvrons une courte parenthèse sur le gramophone.

Les premiers disques plats (pour le gramophone donc, les "disques" du phonographe étant des cylindres) étaient en Gomme Laque (aussi appelés Shellac).


Ces disques étaient fabriqués à base d'une substance sécrétée par insecte d'Asie du Sud-Est, à laquelle on ajoutait de l’ardoise en poudre et un peu de lubrifiant de cire. Cette pâte était ensuite déposé sur une base en coton. La production de disques Shellac a commencé en 1898 à Hanovre en Allemagne et s'est arrêtée vers 1948.




Vous comprendrez ainsi la raison pour laquelle il faut toujours prendre de nombreuses précautions pour le nettoyage de ces disques: pas de détergents, pas d'alcool, uniquement des produits doux.





En 1946, le label Américain Columbia Records dépose un brevet pour le premier disque en polychlorure de vinyle. L'utilisation de cette pâte plastique thermoformable permet à la fois d'augmenter la quantité en production et d'en abaisser les coûts, tout en étant plus étant bien moins fragile qu'un disque Shellac composé de substances organiques.




Ce n'est pas la seule nouveauté que Columbia Records introduit: la taille et l’excursion latérale des sillons sont réduits, et Columbia commerciale son nouveau produit breveté sous le nom de Micro Groove: micro-sillon.

Ce nouveau disque est appelé "LP" (Long Play), et allonge le temps de lecture par face (de 5 minutes nous passons à 20 minutes) grâce aux micro sillons, mais également en abaissant la vitesse de rotation de 78 tours à 33,33 tours par minutes.


Le disque 33 tours (ou 33RPM) moderne était né !



Le disque vinyle connait dès lors un immense succès pendant plus de 30 années, s’imposant comme le support musical de référence jusqu'à son déclin à l'apparition du Compact Disc (CD), créé par Philips en 1983.



Vous l'aurez compris, nous pourrons donc catégoriser les disques vinyles en deux grandes familles:

- les disques Shellac: anciens, fragiles, et nécessitant un soin tout particulier, - les disques vinyles: fabriqués dans un dérivé de plastique (le polychlorure de vinyle), qui sont plus résistants et bien plus courants.


C'est sur cette seconde catégorie que nous nous pencherons.




Le disque vinyle, pourquoi le nettoyer ?


Un disque vinyle (neuf ou d'occasion) a besoin d’être nettoyé afin de prolonger sa durée de vie, celle de la cellule phono et d’éliminer les bruits parasites afin d’obtenir la meilleure écoute possible.


Voici quelques raisons qui nécessitent de nettoyer un disque vinyle...


  • Les MRAs:

Pressage d'un disque vinyle

Lors de sa fabrication, on dit que le disque est pressé.

Lors du pressage en usine, il peut rester à la surface du disque une très fine pellicule de l’agent de démoulage (Mold Release Agent, que l'on appelle communément MRA). Cette substance est présente afin d'assurer une séparation optimale entre le disque fraîchement pressé et la matrice de pressage (stamper).


A l'écoute, Il en résulte de nombreux craquements et un bruit de surface (souffle) à la lecture. Parfois, lorsque les MRAs sont très présents, la restitution sonore peut être assez "boueuse", avec un manque évident de détail et de vie. Un dépôt conséquent est alors présent sur le diamant de la cellule phono.





  • L'électricité statique:

L’électricité statique s’accumule sur une surface en plastique ayant subi un frottement avec un autre matériau non conducteur.

Lorsqu'un disque vinyle fraîchement fabriqué est séparé du moule métallique et à cause des fortes pressions et des cycles thermiques, la matière plastique se voit chargée en électricité statique. Cette charge statique attire et retient les poussières en suspension, qui se déposent alors sur la surface du disque et s’incrustent dans le sillon, générant des bruits indésirables lors de l’écoute.


  • La manipulation du disque:


Un disque vinyle se manipule avec soin, et en prenant soin de se pas poser les doigts sur les micro-sillons.

Un dépôt d'humidité, de poussières et de graisses peuvent alors se produire, produisant des "clics" et des "pops" à l'écoute, voire en endommageant les micro-sillons.



  • De mauvaises conditions de stockage


Mal entreposés, mal stockés, à l'humidité, dans des cartons, dans le grenier, dans la cave, dans une brocante... Les disques peuvent ne jamais avoir vu la couleur d'une brosse ou d'un lavage, et se retrouver avec tout ou partie des différentes raisons citées précédemment. Ajoutez également à cela les pochettes intérieures pour vinyles en papier ou carton laissant des particules sur le disque, ou encore ou encore dans les environnements humides et/ou tropicaux des champignons et moisissures qui se développent sur les disques..



Le disque vinyle, comment le nettoyer ?



Comme indiqué en préambule de ce long article, il existe de nombreuses façons de nettoyer un disque vinyle.

Si certaines personnes n'hésitent pas à nettoyer leurs disques à l'eau du robinet (gloups !), ou avec de la colle à bois (si si, je vous jure !), de nombreux Audiophiles et Mélomanes utilisent des solutions étudiées et efficaces, voir des machines à laver les disques.



Nettoyage manuel


Nous sommes particulièrement précautionneux (et fiers, il faut le dire) de notre collection e disques vinyles. Certains pressage d'époque sont désormais introuvables, et certains autres albums en notre possession sont des disques plus onéreux...



Aussi, et pour le nettoyage manuel de nos chères galettes noires, nous avons opté pour les produits CHISTO.

Pourquoi cette marque ?

Dans une vie professionnelle antérieure, j'ai découvert, promu et utilisé pendant de nombreuses années une marque Espagnole désormais assez connue, facilement reconnaissable à son emballage vert.

CHISTO reprend la même philosophie, en poussant le vice encore plus loin: le fabricant Ukrainien compare sa formule tous les ans avec la concurrence (Winyl, ClearAudio, Tonar, l'Art du Son, Hama, Big Fudge, Nagaoka, Simply Analog...) pour toujours garder une longueur d'avance, et ajoute à la formule déjà très perfectionnée et efficace un fongicide et un antibactérien (pour détruire les champignons et moisissures et éviter qu'elles ne reviennent), un destructeur de MRA (nous en avons parlé au dessus, ce sont les résidus de solution de démoulage pour décoller le disque neuf de la matrice de pressage) et une solution antistatique. CHISTO est le seul acteur sur le marché à proposer des solutions de nettoyage aussi complètes... pour ce prix :-)


Le Spray & Wipe de CHISTO vient en outre avec une brosse de dépoussiérage en microfibre, une brosse en velours permettant de parfaitement étaler le liquide sur le disque et le faire pénétrer au fond du sillon, mais également avec un chiffon ultra-absorbant en Evolon (ultra absorbant et non pelucheux, utilisé dans le milieu médical).


Pour les disques les plus précieux et chers, CHISTO a développé la formule SUMMIT. SUMMIT est une formule prête à l'emploi, permettant un nettoyage encore plus poussé des disques vinyles.





Nettoyage automatisé


Pour faciliter le process de nettoyage et le rendre à la fois agréable et efficace, de nombreuses marques proposent désormais des machine à laver les vinyles. SpinClean, ClearAudio, ProJect, Okki Nokki, Degritter... il existe aujourd'hui de nombreuses marques proposant des machines plus ou moins chères, plus ou moins efficaces et plus ou moins fiables.


De notre côté, notre choix s'est porté sur un nouveau trublion du milieu, proposant une machine à ultrasons redoutablement efficace, et à un prix abordable à tout un chacun: HumminGuru.




Financée initialement par une campagne Kickstarter, la machine de lavage pour disque vinyle par ultrasons HumminGuru HG01 a largement relevé le défi et a été financée à 259% en seulement 60 jours. C'est au final 450,000€ qui ont été récoltés en l'espace de deux mois, auprès de 1171 personnes.


La machine permet de nettoyer un disque vinyle neuf comme usagé en 7 à 15 minutes, en fonction du programme auto sélectionné. Récompensée par de nombreux magazines papier et en ligne, la HumminGuru HG01 est une machine à ultrasons efficace, pratique, intuitive, et surtout... abordable !




220 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page